Les Figures De Changer

Conclusion de la note de synthèse La synthèse de soi

Par les documents doivent prendre une forme toutes les opérations trouvant la réflexion dans les registres d'escompte, et en outre ils doivent être créés avant l'opération la plus économique ou, si c'est impossible, à la fois après son achèvement. On définit l'ordre du remplissage des documents - à eux il n'y avoir pas être laissez-passer (si l'information manque c'être mis le trait), toutes les corrections sont produites par le moyen défini, dans certains aspects des documents de la correction ne sont pas du tout admis.

1 Définition du rapport les frais-profits (cost-benefit approach) demande la corrélation des frais selon la réception de l'information avec l'utilité probable ou valable de cette information. Il est naturel que définir exactement l'utilité de l'information donnée est extrêmement embarrassant, et les frais de sa réception ne peut pas toujours exactement. I pas moins ce principe trouve l'application définie, d'habitude dans les cas où on prend en considération l'information liée à l'incertitude, et sa précision coûte cher disproportionnellement. Aussi ce rapport définit en plusieurs cas, quel volume et les moyens du dévoilement de l'information doivent être appliqué à la diffusion de la comptabilité financière.

Aux États-Unis la composition de la comptabilité financière est définie moins nettement. Sa composition approximative est amenée sur le Schéma Comme sur elle on voit, la quantité d'aspects des dévoilements obligatoires est plus petite, mais à total leur structure est analogue. On peut aussi marquer qu'assez souvent le rapport sur le capital personnel est remplacé par le rapport sur (Retained Earnings Statement), si des changements du capital social ne se passait pas.

L'admission de la continuité (going concern). Cette admission suppose qu'une fois l'entreprise créée existera pendant un vaguement long laps de temps. Cette supposition pas trop sincère, et est simple parfois I, mais il aide à éviter les problèmes liés avec des bénéfices ou les pertes, sert de base pour l'application du principe du prix de revient à l'estimation des actifs, ainsi qu'accorde aux utilisateurs étrangers la meilleure possibilité elle-même de pronostiquer le développement de l'entreprise.

1 Principe du dévoilement complet de l'information (full disclosure) demande le dévoilement de l' information essentielle y compris ne se rapportant pas à l'exercice donné, si la possession influence par l'information donnée beaucoup la conduite possible de l'utilisateur. Ce principe, d'une part, demande le dévoilement de tous les incidents extraordinaires ayant lieu après la fin de la période d'escompte, mais avant la publication (par la représentation à l'organisme officiel, la réception de la conclusion l'auditeur de la comptabilité financière, et, d'autre part, demande le dévoilement des plans essentiels du management et une autre autre information de pronostique, qui peut être essentielle pour l'utilisateur.

La succession est considérée dans le cas présent la succession et la constance dans l'application de n'importe quel principe donné d'escompte ou le moyen du compte, après son acceptation en ce qui concerne l'objet donné du compte. Mais parfois la constance appliquée aveuglément, capablement non seulement ne pas aider dans l'estimation juste de la position de la société, mais aussi il est essentiel de le déformer. Par exemple, l'application successive du principe du prix de revient en ce qui concerne le compte des moyens principaux à une haute inflation est capable d'amener à ce que l'entretien courant de la machine-outil coûtera plus cher, que son coût d'escompte. C'est pourquoi l'application du principe de la succession dans le compte américain est limitée et parfois à être réduite à l'exigence du dévoilement détaillé des conséquences du changement des méthodes appliquées du compte.

1 Principe de la conformité (matching) de la corrélation demande la corrélation des revenus et les dépenses les engendrant du temps. En conséquence, les dépenses (prepaid expenses), les revenus engendrant dans un autre exercice, sont prises en considération séparément, de même que les dépenses (deferred charges, accrued expenses), qui seront portés plus tard, mais ont apporté déjà III, aussi les revenus, les dépenses selon qui ne sont pas encore portées, et seront portées plus tard (accrued income) et, enfin, les revenus reçus, la reconnaissance de qui est remis (deferred income).